Inscription à la newsletter

Inscription à la newsletter

* indicates required

Vous êtes : *








Logo French Tech

Startup de la semaine : Move’n See

Startup de la semaine : Move’n See

– Interview d’Eric Willemenot, Dirigeant-Fondateur de Move’n See

Qu’est ce qui t’a amené à faire le grand saut entre l’industrie spatiale et Move’n See ?

Depuis le début de ma carrière 15 ans plus tôt, j’ai toujours travaillé sur de gros projets, souvent internationaux, avec beaucoup de responsabilités techniques et hiérarchiques. C’est excitant: il y a des dizaines de satellites au dessus de nos têtes dans lesquels mes contributions ont été déterminantes, ainsi que de nombreux bateaux et sous-marins. Mais c’est aussi souvent lourd: cycles de développement très longs, difficultés de prises de décisions à plusieurs, conflits, beaucoup de « pertes en ligne”, et donc l’envie de repartir sur une petite structure. En parallèle j’ai toujours fait énormément de sport et de vidéo, et j’ai pris conscience en 2010 de la triple opportunité suivante:

1/ il manquait un robot low cost pour filmer facilement plein d’activités quand on n’a pas de caméraman,
2/ Je suis ingénieur et j’imagine déjà comment le faire,
3/ J’ai exercé la plupart des responsabilités en entreprise, je suis prêt à créer la mienne avec pas mal de cordes à mon arc.

 

Quelles étaient tes cibles envisagées lors de ton étude de marché et ont-elles été atteintes ?

Notre vision s’est avérée assez bonne, car la plupart des cibles ont été atteintes. Notre premier robot, qui n’est plus en stock actuellement, fonctionnait uniquement dehors. Il a rapidement séduit les sports nautiques comme le surf, le kite, le windsurf. Puis nous avons lancé en 2015 au CES Las Vegas le PIXIO qui fonctionne en extérieur et en intérieur, afin de développer de nombreuses autres niches: Les sports comme l’équitation, le tennis, le patin à glace, les sports de combat, l’agility,… les spéctacles et la danse,… les conférenciers, professeurs, et une niche dont on aime parler car elle étonne toujours les français et représente un part importante des ventes: les pasteurs évangéliques aux USA et quelques autres pays (même un peu la France!).

 

Développement de la gamme, levée de fonds… quelle sera la prochaine grandes étape pour Move’n See ?

Nous préparons un service de “Live Streaming” de qualité, pour tous les gens qui veulent diffuser du sport ou des spectacles en direct sur internet mais n’ont pas les moyens de faire appel à des pros. Autant dire que le marché est large. Il s’agit de faire un site web extrêmement simple à utiliser, et avec des tas de gadgets qui rendent le visionnage attractif pour les internautes. Curieusement, rien de similaire n’existe encore dans le monde. Pour quelques jours encore il est possible à tous d’embarquer dans l’aventure en prêtant une petite somme à un taux attractif sur la plateforme MyOptions.co (https://www.myoptions.co/projets/move-n-see). Le but de cette campagne de financement est de créer une communauté autour du projet avant son lancement, pour en accentuer l’impact, tout en finançant une accélération du projet.

 

Question bonus : à quand un partenariat avec une rock star ou un youtuber ?

Ecoutez on a mieux, on vient de faire une démo de notre service de Live Streaming avec un discours de Barack Obama!  Bon c’est vrai qu’on s’est contenté de filmer un écran sur lequel il apparaît, mais c’est kif-kif ? Et le service de Live Streaming, lui, a bel et bien fonctionné pour de vrai!

 

 

Back to top