ENSTARTUPS, l’incubateur dédié aux projets techniques


10 septembre 2020
ENSTARTUPS, l’incubateur dédié aux projets techniques
Follow by Email
Facebook
Google+
https://frenchtech-brestplus.bzh/enstartups-lincubateur-dedie-aux-projets-techniques
Twitter
LinkedIn

Cette semaine nous sommes partis à la rencontre d’Antonin Raffarin, responsable de l’incubateur ENSTARTUP. On a parlé prototypage, protection des brevets, moto électrique et sédiments marins.

Antonin, peux-tu nous pitcher Enstartup en 1 phrase ?

ENSTARTUP est un incubateur gratuit au sein de l’ENSTA BRETAGNE accueillant des porteurs de projet de la phase d’idée jusqu’au premier chiffre d’affaires. 

Faut-il être une startup techno pour intégrer ENSTARTUP ?

Étant donné que nous sommes dans une école d’ingénieur, oui nous prenons principalement des startups avec une dominante technique (quelle soit mécanique, informatique, matériaux..) afin que nous ayons une réelle valeur ajoutée pour le projet. En effet, un des plus de l’incubateur c’est d’avoir aux accès aux machines d’essais, de prototypage ainsi qu’aux conseils des techniciens et enseignants-chercheurs de l’école. 

De la même façon, par son laboratoire de recherche, l’école a un pôle juridique spécialisé dans toutes les problématiques de dépot de brevet, lettre soleau. Cela permet aussi d’accompagner les porteurs de projet sur ces sujets. 

A noter tout de même qu’il n’est pas nécessaire d’être un ingénieur ENSTA Bretagne ou même ingénieur tout court pour intégrer l’incubateur. 

Nous accompagnons donc sur cet aspect technique mais aussi grâce au comité de conseils qui regroupent nos partenaires Technopole Brest Iroise, CMB, Arkéa, The Corner et YAO. Les porteurs de projet sont challengés tous les 2 mois sur les jalons de l’incubation afin de bien valider les étapes d’avancement du projet.

Quelles sont actuellement les startups incubées à l’ENSTARTUP ?

Aujourd’hui 9 startups au sein de l’incubateur :

Yann Morin vient d’intégrer la formation d’ingénieur par alternance de l’ENSTA Bretagne et l’incubateur ENSTARTUPS. Passionné de mécanique, il a conçu et fabriqué intégralement une moto électrique très performante dont le châssis est composé de bois et de résine époxy.

Une demande d’homologation auprès de la DREAL est en cours. Des tests de vitesse et de freinage sont également prévus avec l’UTAC. La moto YMade présente de nombreux avantages : un tarif peu élevé, un entretien réduit et une durée de vie estimée, plus longue.  


www.ymade.fr

Nouvelle start-up hébergée à l’ENSTA Bretagne, Skravik est portée par Tangi, marin de formation. Son activité concerne la conception de voiliers destinés aux nouvelles expéditions scientifiques. 

Il travaille actuellement sur son propre voilier afin d’apporter une preuve de concept.  Pour l’aider, il sera accompagné par deux stagiaires de l’ENSTA Bretagne. 


www.facebook.com/skravikprojet

Incubée à l’ENSTA Bretagne depuis le mois de mai 2017, l’équipe de Fil&Fab travaille sur la collecte et le recyclage de filets de pêche. 

Depuis quelques semaines, la jeune entreprise a installé sa production à Plougonvelin (local mis à disposition par la commune finistérienne). Sur place, Fil&Fab dispose d’une machine de production, acquise en août dernier, qui permet de broyer les filets. En parallèle, elle a lancé son premier produit. Une gamme de paires de lunettes de soleil made in France vient d’être commercialisé dans le cadre d’une démarche de co-branding avec Armor Lux et Acuitis (enseigne spécialisée en optique et audition).  

Quatre modèles sont proposés en boutique au tarif de 90 €. Ils portent chacun le nom d’une île bretonne : Ouessant, Bréhat, Houat et Cézembre. 


https://fil-et-fab.fr

Le projet de Gwilen porte sur la valorisation des sédiments marins portuaires en de nouveaux matériaux de construction écologiques et durables.   La première partie de son activité réside dans la création d’objets design issus de cette céramique. Plusieurs seront présentés début septembre, lors de la Paris Design Week : table basse, plan de cuisine… Des architectes d’intérieur sont déjà intéressés. 

A plus long terme, Gwilen entend proposer des matériaux de construction pouvant remplacer le béton et issus de ressources locales inexploitées. Les perspectives sont nombreuses tant en France qu’à l’international. 

Des essais ont été menés et doivent se poursuivre pour étudier la solidité et la durabilité de ces matériaux. Gwilen devrait disposer prochainement d’un espace de fabrication au Port de Brest. 


www.gwilen.com

Ianira a finalisé cet été le développement du marqueur acoustique ACTIUM destiné aux plongeurs (civils ou militaires).
Celui-ci permet de retrouver facilement la position d’un objet au fond de l’eau (une mine, une épave, un chantier sous-marin…) repéré plusieurs jours ou semaines au préalable. 

Le marqueur est le fruit de deux années de travail avec les équipes de l’ENSTA Bretagne sur les problématiques d’étanchéité, de pression, de commande optique …  La commercialisation du produit va prochainement débuter. 

Umòja propose une gamme de chaussures ethniques et éthiques confectionnées à base de tissus africain réalisé artisanalement et dans le respect de l’environnement.
La commercialisation des baskets s’élargit à de nouveaux publics. Celles-ci sont désormais vendues via des revendeurs tels que Sarenza en plus de la vente directe. 
Une nouvelle collection est en cours de création. Elles devraient être proposées à la fin de l’année.

www.umoja-shoes.com

Arkane Tech est une start-up créée en février 2020 spécialisée dans les antennes radar, les algorithmes associés auxquels s’ajoutent l’intégration d’intelligence artificielle
Leurs produits innovants s’adressent à de nombreux secteurs d’activités : télécommunications (5G), Défense, Spatial…
En juin dernier, Arkane-Tech a remporté le Challenge R&D proposé par le CNES. Le jury a été convaincu de la pertinence de leur solution et leur ont attribué un prix de 50 000€ pour développer leur concept sur un an.  

Sarah et Norbert travaille également pour l’un de leurs clients sur un démonstrateur qui pourrait être déployé courant 2021 lors d’un grand événement brestois. 

LinkedIn Arkane Tech


Splashelec développe un voilier autonome pour les personnes en situation de handicap.


www.splashelec.com

Cette start-up propose un système de traitement des images sous-marines pour réduire l’effet de la turbidité de l’eau et gagner en visibilité.  

La nouvelle génération de caméra proposée par Orphie permet de capter des images plus nettes facilitant l’inspection sous-marine. 

Un travail d’essais est actuellement en cours pour valider le concept. 

La start-up Trash Surfboards se concentre sur la conception et la fabrication de surfs à base de matériaux recyclés (cartons, palettes…) 


Comment candidater ?

Rien de plus simple. Il suffit simplement d’envoyer un mail à antonin.raffarin@ensta-bretagne.org.

Un échange sera alors organisé pour discuter autour du projet et surtout voir si nous pouvons avoir une réelle valeur ajoutée sur ce dernier. Si jamais ce n’est pas le cas, l’écosystème créé autour de l’incubateur permet aussi d’orienter le porteur de projet vers le bon interlocuteur. 

Toutes les informations sur la page d’ENSTARTUPS 👇
www.ensta-bretagne.fr/fr/incubateur-enstartups