French Tech Rise : un dispositif pour booster le financement des startups en région


10 septembre 2021
French Tech Rise : un dispositif pour booster le financement des startups en région
Follow by Email
Facebook
Google+
https://frenchtech-brestplus.bzh/french-tech-rise-un-dispositif-pour-booster-le-financement-des-startups-en-region
Twitter
LinkedIn

En déplacement à Brest, en juillet dernier au bâtiment TOTEM de la French Tech Brest+, Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition Numérique et des Communications Electroniques en a profité pour annoncer le lancement d’un nouveau dispositif : Le « French Tech Rise ».

Objectif : permettre à 82 startups de toutes les régions  de rencontrer les plus grands fonds d’investissements en capital-risque lors d’un événement qui sera organisé en décembre 2021 à Paris. Des prix seront remis dans différentes catégories. Chaque Capitale French Tech devra au préalable, sélectionner, parmi son écosystème, les 5 startups qui rencontreront des investisseurs lors de cette journée.

La French Tech va être un pilier de la relance économique française. Non seulement, nos start-ups contribuent à nous rendre plus compétitifs sur le plan technologique mais elles renforcent jour après jour notre souveraineté économique, en créant sur tout le territoire des emplois à tous niveaux de compétences. Le Gouvernement a fait du développement des écosystèmes tech territoriaux, l’une de ses priorités. Avec Bruno Le Maire, nous avons par exemple lancé Community Fund qui a déjà permis de soutenir près de 130 projets des Capitales et Communautés French Tech. Il y a aussi les programmes nationaux de la Mission French Tech, tels que French Tech Tremplin ou French Tech Central qui sont désormais développés dans de nombreux territoires. French Tech Rise va permettre de continuer de structurer le financement des écosystèmes tech territoriaux en mettant un coup de projecteur sur les entrepreneurs de talents qu’abritent nos régions. Il nous faut plus de licornes en région !  »

Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition Numérique et des Communications Electroniques.

Les startups sélectionnées devront répondre aux critères suivants :

  • Perspective de levée de fonds dans les 18 prochains mois,
  • Recherche de financement en Seed, Serie A ou Serie B,
  • Montant compris entre 500k€ (en equity) et 5 M€,
  • Entreprise de moins de 15 ans,
  • Siège social situé en France.

La sélection locale des startups :

La sélection locale des startups doit permettre de cibler des startups en recherche de financement et susceptibles de bénéficier de leur participation à l’événement national avec les financeurs, tout en favorisant la mise en place d’une dynamique pérenne entre Capitales French Tech, financeurs locaux et nationaux.

Le calendrier 2021

Début septembre à mi-octobre : sourcing et dépôt des candidatures
Mi-octobre : jurys locaux avec la sélection de 5 startups par Capitale French Tech
Décembre : Finale nationale avec les startups séléctionnées localement.