L’école Microsoft IA FTB+ à l’automne : top départ pour les candidatures !


29 juin 2020
L’école Microsoft IA FTB+ à l’automne : top départ pour les candidatures !
Follow by Email
Facebook
Google+
https://frenchtech-brestplus.bzh/intelligence-artificielle-brest-aura-son-ecole-microsoft
Twitter
LinkedIn

Brest accueillera bien une école Microsoft, dédiée à l’intelligence artificielle, à l’automne prochain. Une victoire pour le territoire, qui conforte ainsi son rang de place forte du numérique.

Brest accueillera bien l’une de ses écoles de l’intelligence artificielle, gratuite, développée avec le spécialiste de la formation au numérique Simplon. Une confirmation qui couronne un travail de longue haleine, pour les acteurs locaux, au premier rang desquels figurent Brest Métropole, Pôle Emploi et la Région Bretagne.

Il y a un an, le géant américain annonçait sa volonté d’ouvrir une vingtaine d’écoles de ce type en France. Une centaine de villes ont levé la main.

« On fait partie des treize capitales French Tech, donc cela pouvait paraître évident que l’on soit retenu. Mais on sait que pour Brest, rien n’est jamais évident vu de l’extérieur, et il faut toujours batailler pour faire clignoter notre territoire sur les radars »

souffle Éric Vandenbroucke, directeur du développement économique à Brest métropole. En jouant collectif, en associant des partenaires d’horizons très différents (agroalimentaire, défense, santé, banque assurance…), Brest est donc parvenu à convaincre Microsoft de miser sur elle.

« Attirer les talents et les retenir à Brest »

L’enjeu pour le territoire ? Ne pas être déclassé dans la course aux compétences.

« Les entreprises auront de plus en plus besoin de ces compétences sur le traitement de la donnée. S’ils sont formés à Brest, ce sera plus facile de les attirer et de les retenir que s’ils sont à Nantes »

évoque Jean-Yves Fontaine. Le directeur des filières d’avenir au Crédit agricole 29 veut même croire en une bascule : « Avec ce type d’outils, notre cadre de vie, et après ce qu’on vient de vivre pendant trois mois, on peut laisser tomber nos anciens complexes. On vit un moment charnière pour attirer les talents ».

Brest est déjà bien pourvu en matière de formations aux métiers du numérique. « Mais le marché des technologies de l’information en général est très tendu. Une telle formation peut nous permettre d’identifier de vrais talents, mais aussi de gagner en notoriété auprès des experts, pour leur donner envie de nous rejoindre à Brest », confirme Morgane Jain, responsable de la « transformation du recrutement » pour Arkéa, autre partenaire de l’école.

Huit employeurs réunis

C’est l’une des originalités de cette école : huit gros employeurs du bassin (*) sont directement impliqués dans sa formation, puisqu’elle se base en grande partie sur des cas concrets qu’ils proposent. Le programme s’articulera autour d’une période d’apprentissage intensive de sept mois, avant une seconde phase de douze mois, cette fois en alternance dans les entreprises partenaires. C’est l’Isen, école d’ingénieurs brestoise, et son bras armé inclusif Code.BZH, qui accueillera dans un premier temps la formation.

Mais, dans un second temps, elle s’installera dans les locaux d’entreprises partenaires du programme. Autre spécificité du projet : les profils recrutés. Simplon, le partenaire de Microsoft, s’est fait une spécialité de recruter ses apprenants dans les publics éloignés de l’emploi. Pas de diplômes requis ici, mais des aptitudes en maths et une connaissance élémentaire en langage de programmation. Pour la première promotion, qui débutera en octobre, 19 promesses d’embauches en contrat de professionnalisation ont été signées par les partenaires.

(*) Alcatel Lucent Enterprise, Arkéa Crédit mutuel, Brest métropole, Capgemini, CHRU Brest, Crédit agricole Finistère, Groupe Eureden et Thales.

Pratique


Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 20 septembre
sur https://grandouest.simplon.co

Retrouvez l’article sur le site du Télégramme (abonnés) :
www.letelegramme.fr/finistere/brest/intelligence-artificielle

Article paru dans Le Télégramme publié le 26 juin.
Un article de Pierre Chapin.


.POUR EN SAVOIR + SUR L’IA.


Retrouvez les replay du cycle Brest is AI.
3 jours de conférences pour mieux comprendre le sujets et ses applications.

.


Écoutez le Podcast Inside IA lancé par Microsoft
Des épisodes de 10 minutes mieux appréhender les enjeux techniques,
culturels, stratégiques et sociétaux de l’IA .