La vie Brest Tech+ : dans les coulisses de la Cantine de Cornouaille, à Quimper


2 juin 2015
La vie Brest Tech+ : dans les coulisses de la Cantine de Cornouaille, à Quimper
Follow by Email
Facebook
Google+
https://frenchtech-brestplus.bzh/la-vie-brest-tech-dans-les-coulisses-de-la
Twitter
LinkedIn
image

Tiers-lieu porté par une communauté d’entrepreneurs avec le soutien des pouvoirs publics et d’acteurs privés, la Cantine de Cornouaille, à Quimper, est l’un des espaces clés d’information, d’animation et de mise en valeur des acteurs du territoire Brest Tech+.
Aujourd’hui Ludovic Fougère, Responsable de la Cantine quimpéroise, nous présente cet espace de coworking, dédié à l’échange et à l’émulation.

Pouvez-vous nous présenter la Cantine de Quimper ?

C’est un lieu convivial d’information, d’échange et d’animation sur le numérique et les mutations qu’il entraîne à destination principalement des professionnels de tous secteurs.

Le lieu est géré par l’association Silicon Kerné. D’où vient ce nom ?

Ce nom a été trouvé dans les années 90 par Michel Pineau, chef de projet NTIC à la Technopole de Quimper à l’époque. Il, souhaitait voir germer en Cornouaille une économie basée sur les nouvelles technologies. De la Silicon Valley à la Silicon Kerné, il n’y a qu’un pas.
C’est simple, facile à retenir et à comprendre. Finalement, c’était une évidence de s’appeler Silicon Kerné et ça fait un joli clin d’oeil à notre aîné !

Quelle est la valeur fondamentale que vous y portez ?

L’échange ! La richesse du lieu vient du partage, de la rencontre des personnes qui fréquentent la Cantine. C’est un lieu ouvert à tous qui permet d’élargir nos connaissances.

Que propose la Cantine aux acteurs du territoire Brest Tech+ ?

Nous sommes avant tout un point d’information sur le numérique à destination des entreprises locales, quelle que soit leur taille.
La Cantine propose un espace de coworking pouvant accueillir une quinzaine de personnes. C’est le lieu idéal pour venir travailler en dehors de chez soi.
Une salle est disponible à la location à l’heure. Elle permet d’organiser des rendez-vous, des réunions ou des formations. Elle peut être équipée d’un paper-board, d’un système de visio-conférence, d’un vidéo-projecteur ou d’ordinateurs.
La Cantine, c’est également une à trois animations par semaine, majoritairement gratuites et ouvertes à tous. Nous  traitons du numérique au sens large (de l’art à la programmation en passant par l’e-éducation) et de l’entrepreneuriat.

Finalement, toutes ces offres sont des prétextes à la rencontre et à l’enrichissement de chacun !

Comment est née la Cantine de Quimper ? Quelle est son histoire ?

La Cantine, c’est avant tout l’histoire d’une communauté, d’hommes et de femmes, qui s’est formés depuis 2011 autour d’apéros web à Quimper. Notre territoire est riche de talents qui n’avaient pas de point de rassemblement. Très vite l’idée d’un lieu permanent a germé et après des visites à Rennes et Nantes, nous avons décidé de suivre le même chemin qu’eux. Pour porter ce projet, nous sommes passé de une personne à deux, puis à quatre et à huit. Aujourd’hui, l’association compte plus de 90 adhérents.
Notre démarche a très vite été soutenue par les pouvoirs publics mais aussi par quelques entreprises privées qui croyaient au projet. C’était important pour nous d’unir toutes les forces actives du territoire autour d’un projet commun.
Fin octobre 2015, nous fêterons nos deux ans.

Qui sont les utilisateurs de la Cantine ?

Principalement des acteurs du numérique, mais pas seulement !

Les premiers étaient issus de notre communauté très numérique. Ils avaient suivi le projet et ont formé naturellement notre base de coworkers.
Ensuite, nous avons vu arriver une vague d’indépendants de tous horizons (traducteur, assureur, marketeux, …) qui apprécient l’environnement et la richesse des contacts.
Les derniers venus sont les porteurs de projets qui, grâce à nos animations, ont identifié le lieu. Ils apprécient de pouvoir échanger avec des entrepreneurs et profiter de leur expérience.

À quoi ressemble une journée, ou une semaine à la Cantine de Quimper ?

On ouvre à partir de 10 heures et les premiers coworkeurs arrivent jusqu’à la fin de la matinée. Le midi, on se retrouve souvent autour d’un sandwich pour papoter ou suivre l’une des animations proposées par la Cantine.
La majorité des coworkeurs arrivent en début d’après midi. Le travail s’effectue dans une ambiance sérieuse mais décontractée. Les pauses café sont l’occasion de faire davantage connaissance, de prendre des nouvelles de chacun et de se pencher sur l’agenda de la Cantine.
Une grande partie des animations sont prévues en fin de journée afin de permettre à chacun (indépendants, salariés, étudiants, …) d’y assister.

Des évènements, des rencontres, des projets marquants prévus prochainement ?

Le 10 juin, nous organisons “Les petits coworkeurs”. Le principe : un parent découvre le coworking pendant que son enfant (de 8 à 14 ans) découvre le code et l’électronique. Pour l’occasion, nous nous associons aux Petits Débrouillards du Finistère Sud pour encadrer les ateliers. (http://www.silicon-kerne.net/agenda/les-petits-coworkeurs/)
Nous avons également déjà un oeil tourné vers le Challenge Numérique de 2016. Il plonge des étudiants quimpérois pendant 2 jours dans la création d’outils numériques, en mode startup weekend.

Et pour aller plus loin :