L’Embarcadère: Entreprendre en bord de mer


19 octobre 2015
L’Embarcadère: Entreprendre en bord de mer
Follow by Email
Facebook
Google+
https://frenchtech-brestplus.bzh/lembarcadere-entreprendre-en-bord-de-mer
Twitter
LinkedIn
image

Entreprendre en bord de mer c’est possible ! Découvrez l’interview des 4 entrepreneurs que vous croiserez sûrement à L’Embarcadère …

1. Qu’est-ce que l’Embarcadère ?

L’Embarcadère, ce sont des bureaux partagés par des personnes qui développent leur entreprise à Plougasnou, une commune de bord de mer en Bretagne de 3300 habitants.

Nous agissons aussi pour le développement économique de notre village et de ses voisins. Nous faisons découvrir l’entrepreneuriat aux jeunes avec des exercices de simulation d’entreprise (Collège de Plougasnou, Lycée Tristan Corbière de Morlaix). Une école de création de jeux vidéos “La petite Sadie” a été lancée récemment et elle va rayonner dans plusieurs communes en Bretagne. Nous avons mis en place une série d’apérowebs sur des sujets ciblant le quotidien de personnes intéressées par l’entrepreneuriat.

2. Quelles sont les valeurs fondamentales qui définissent ce projet ?

L’ancienne nécessité “d’aller à la ville” est en train de disparaître.

Il est possible d’entreprendre ou de télétravailler partout.

Avec cette décentralisation, les gens se détournent de la pollution, des loyers élevés, du temps perdu, du stress, des embouteillages.

Alors pour en faire la démonstration, pourquoi ne pas monter des sites, des formations, des services internationaux, pile ici, à Plougasnou ?

Avec de la simplicité, sans subvention, nous avons pu concrétiser les choses.

D’autres communes de Bretagne nous contactent et vont développer aussi leur économie de cette façon.

3. Comment est née l’idée de l’Embarcadère ?

Nous souhaitions rompre l’isolement des entrepreneurs qui travaillent depuis chez eux.. De plus, il est possible de travailler et de vivre dans une belle commune, bien située : ce n’est pas une fatalité de devoir s’installer dans des grandes agglomérations.

Notre slogan est « Entreprendre en bord de mer ».

La Mairie a rénové un local qui lui appartenait et qu’elle nous loue. Nous avons maintenant nos bureaux et des discussions créatives autour d’une cafetière.

4. Qui croise-t-on à l’Embarcadère ?

Nous sommes actuellement quatre personnes :

Corentin BIETTE (LE CAFE DU FLE – Tests en ligne de français langue étrangère)

(BREIZHBOOK – Réseau social des Bretons et des amis de la Bretagne)

Laurent BRINON (JEUX DE PLAGE – Jeux vidéos multi-utilisateurs pour tablettes et mobiles)

Cyril ROUSSELET (AQUA FORTE – Design Interactif, développement de sites internet et d’applications web)

Alain REY, Consultant-coach en accompagnement de porteurs de projets innovants et développement économique

5. Pouvez-vous nous décrire la vie à l’Embarcadère ?

Cela ressemble à une vie de bureau avec des plus. La cuisine est le lieu d’échanges, autour de la cafetière, où les idées, les réflexions, les questions peuvent trouver écho, voire même des solutions. Chaque entreprise a sa propre activité et son propre rythme, ce qui fait qu’il n’y a pas de “train-train quotidien”. L’entrepreneuriat nous donne de la liberté au niveau des horaires pour aller chercher nos enfants à l’école, aller surfer, aller prendre l’air. Nos journées intègrent aussi de l’altruisme, ce que nous souhaitons faire pour que la région se développe (apérowebs, école de création de jeux vidéo…). On a une belle vie.

6.  Des projets, des nouveautés, des rendez-vous importants dans les prochaines semaines et prochains mois dont vous aimeriez parler ici ?

Ah ça bouillonne, et dès que cet article sera paru, peut-être que d’autres actions arriveront déjà. Le plus simple pour connaître les nouveautés et être invité à nos prochains événements est de nous suivre sur facebook ou par la newsletter de l’Embarcadère.

7. Selon vous, que faut-il aujourd’hui pour entreprendre ?

Il faut avoir des clients, des devis signés (c’est la plus solide des études de marché). Avec ces commandes, on sait qu’il est pertinent d’entreprendre et de se lancer.